CHIKARA – Puissance: Sexualité qui répare les os / Gocho Versolari, poète

 

Lorsque les gens «Pack» sont venus vivre parmi les humains et ont étudié nos coutumes sexuelles, ils ont été étonnés qu’il n’ait pour objectif que le plaisir et la procréation. En se plongeant dans la culture et l’histoire, ils se sont sentis identifiés avec la littérature taoïste sur le sexe, en particulier celle qui proposait de lier les arts sexuels à la bonne santé et à la longévité.

De l’avis des penseurs «Pack», toutes les formes de répression sexuelle dans une société sont des manipulations de petits groupes qui cherchent à exercer un pouvoir despotique sur la majorité. «Pendant deux jours, notre peuple a subi la coercition des prêtres. Lorsque cela a changé et que nous avons pu reprendre le contrôle de notre sexualité, c’est que nous étions vraiment libres» – Mark Verde l’un des penseurs du «Peuple des oiseaux» dit dans l’un de ses écrits Il convient de préciser dans ce texte que la mesure du temps par les gens «Pack est différent du nôtre et quand ils parlent de» deux jours «ils signifient» deux millénaires «.

Le «Peuple des oiseaux» exerçait toujours le sexe en tenant compte du «Power» ou Chikara, c’est-à-dire du but ultime qu’une union érotique pouvait apporter. L’intensité du plaisir, sa jouissance par les deux membres du couple, était une conviction que la sexualité remplirait son objectif. C’était presque toujours thérapeutique: une certaine forme de pénétration, le nombre de poussées, de baisers sur différentes parties du corps et un certain nombre de techniques étaient destinés à augmenter le système de défense, à améliorer la fonction rénale et en particulier à renforcer les os. Les treize mille façons de pratiquer le sexe oral, par exemple, étaient destinées à guérir et à prévenir la maladie mentale.

ddaeksm-8f8bdebe-ec33-4184-a983-a045606621c6

Les gens «Pack» n’avaient pas de livre dans lequel ces pratiques étaient enregistrées. Ils faisaient partie d’une tradition orale compliquée qui a été transférée par des voies de parenté entrelacées.

Un autre objectif de la sexualité était de transmettre les principes de la culture contenus dans le sperme et dans les fluides féminins. Ainsi, lorsque le sexe était pratiqué dans un but exclusif Chikara, il fallait éviter le Shija, qui pouvait être traduit par «domination», bien qu’ils préféraient utiliser le mot grec «hibris» qui se réfère à une impulsion excessive de passion et á la transgression délibérée des limites de l’être. La domination était le contre-travail de Chikara et la détruit inévitablement. «Celui à qui les dieux souhaitent détruire, tout d’abord le rendre fou» Cette phrase tirée d’Euripide exprimerait adéquatement le concept «Pack» de Shija.

De cette façon, Chikara, en plus de «pouvoir», pourrait être traduit par «passion». Pour les «Packs», toute passion doit être au service de la vie. Les hommes et les femmes devaient reconnaître leurs paraphilies, leurs tendances les plus cachées et trouver un moyen de les satisfaire: homosexualité ou hétérosexualité; couple traditionnel ou polyamoureux; les relations sexuelles entre êtres humains ou avec des animaux ou des objets. De plus, le changement intrinsèque du sexe doit être reconnu au fil du temps. Mark Verde affirme à la fin de son écriture: «L’érotisme authentique, tel que l’instinct le présente, sert aux hommes ou aux femmes» Pack «pour exprimer leur vraie nature. Il suffit que cela soit réalisé par un seul individu, pour que sur place être transféré à tout le monde »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

GOCHO VERSOLARI

Comenta. Comenta. Son importantes tanto las caricias como las bofetadas.

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.