Variation à propos de votre corps au coucher du soleil / Gocho Versolari, poète

 

Les rêves forment une dune
infini
qui repose parfois sur notre poitrine
et nous empêche de respirer
et voler
et nous déplacer à travers les mondes
qu’à la chute du cosmos
ils tombent comme trois feuilles jaunes.
C’est dans l’instant,
sans extension, sans concept,
sans corps, sans masse,
sans douleur
où tu apparais.
Je vois tes pieds nus
rose,
avant l’aube
  teigne de rouge.
Votre corps ne cesse de créer
nuages chauds,
incandescent
sur le pompon de mon sexe.
Alors ce sera la danse
de plaisir, de douleur,
de couler et d’émerger
sur les forêts escarpées de l’été.
Alors tu va m’inonder
de cette tiédeur qui se dégage de votre après-midi;
maintenant
que la mort prend son tour au quotidien
sur les clôtures invisibles
du soleil final.

 

tara_harp_by_deviantnudes

 

multiple lilys

GOCHO VERSOLARI

Comenta. Comenta. Son importantes tanto las caricias como las bofetadas.

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.