Femme: Je t’attends tes pieds nus dans mon lit / Gocho Versolari, poète

La page blanche à nouveau.
Il était autrefois plein d’oiseaux
licornes,
et giroflées.
Forêts, ciel,
regards et pigeons se sont dissous
comme s’ils n’avaient jamais piétiné
Les barrières de l’être.
Ce matin
le désert rempli de cactus mes artères
et une fatigue soudaine
et une aube déserte
ils agrippent mes os
et jette le cadenas
aux égouts de la mort.
La page blanche à nouveau,
Je reste assis
devant les tourbillons de rien.
J’espère que vous arrivez pieds nus,
avec ta petite nudité
capable de surmonter les tempêtes,
et desarmer les ailes des aigles noirs.
Je t’attends nue
pour cette action rituelle
de dissoudre les pics de silence
et sera votre promenade lustral sur mon sexe;
tu réveilles mes anges,
tu excites mes démons;
tu allumes mes mèches.
Couché dans l’arène virtuelle,
dans le désert blanc
tu amènes tes pieds nus à mes testicules.
Chaque caresse
C’est un arbre qui pousse dans le vide.
Quand vos plantes
ont amassé mes volcans,
la fronde de poèmes traversera le crépuscule
un torrent d’oiseaux
se précipitera sur le néant
et le monde sera une toile
avec couleurs pleurantes, lumière
et ton silence

 

170342

GOCHO VERSOLARI

Comenta. Comenta. Son importantes tanto las caricias como las bofetadas.

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.